Les Conseils de Participation ont rédigé et signé leur charte de fonctionnement

 

 signature charte, le 21 3 2016

Les Conseils de Participation engrangent un grand succès citoyen. Ce 21 mars 2016, la quasi-totalité des membres des 3 CP sont venus signer leur charte de fonctionnement en présence des Autorités de la Ville, représentées par le Bourgmestre Paul Magnette et l’Echevin de la Participation Serge Beghin.

Après deux ans d’une collaboration fructueuse, ce document élaboré par l’administration, les représentants des Conseils de Participation de la Ville haute et de Gilly 4 bras et le cabinet de l’Echevin de la Participation va donner aux Membres des CP des conditions optimales pour un travail en toute transparence et en toute confiance.

Témoins de leur engagement pour la redynamisation de leur Ville, la quasi totalité des membres des conseils de participation, soit 55/60 sont venus signer leur propre Charte de fonctionnement ce 21 mars 2016 à l’Eden à Charleroi.

En mars 2013, les opérations « Vauban » sont impulsées par le Bourgmestre Paul Magnette à Charleroi. Axés sur la sécurité et sur la revitalisation urbaine, ces plans « Vauban » ont permis notamment l’installation de Conseils de Participation, à l’initiative de l’Echevin Serge Beghin, en juin 2013 à la Ville haute et en mars 2014 à Gilly. Leur succès grandissant a abouti, en février dernier, à la création d’une troisième entité sur le territoire de Gosselies.

Très vite, les deux Conseils aînés ont senti la nécessité de se doter d’un cadre de référence de manière à préciser les missions, les rôles et les prérogatives de chacun ainsi que les règles d’ordre déontologiques. Concrètement, ce document va permettre aux forces vives qui composent les conseils de travailler en toute confiance et en toute transparence. Il offre aussi, à tous ceux qui la signent, la reconnaissance officielle en tant que membre de l’instance.

Ce texte de référence commun a été réfléchi après la première année d'expérience pilote (lancement du CP I en juin 2013), suite à des évaluations internes et externes et en accord avec les recommandations formulées par l'université de Liège. Le sociologue J. Pieters, dans son rapport du 5 juin 2014, écrivait: "Reconnaître la place des habitants dans l'élaboration, le suivi et l'évaluation de la gestion de la Ville renouvelle le processus de la décision publique et de ce fait nécessite un cadrage connu et approuvé par l'ensemble de parties prenantes. Ce cadre pourrait prendre la forme d'une charte."

Son élaboration a été rendue possible grâce aux efforts conjoints de l’administration et de membres des Conseils de Participation de Charleroi Ville Haute et de Gilly 4 Bras et du Cabinet de l’Echevin de la Participation.

Le document renforce la légitimité des Conseils de Participation eux-mêmes mais aussi leur contribution au travail de redynamisation des quartiers.

C'est seulement suite à cette approbation par l'ensemble des conseillers que la charte a été présentée à l'Échevin de la Participation en réunion de Commission et ensuite approuvée par le Conseil communal le 24 novembre 2015.

La participation c’est quoi ?

Définie par l’administration publique, la participation citoyenne s’entend comme « un processus d'engagement (...) de personnes ordinaires (...) en vue d'influer sur une décision portant sur des choix significatifs qui toucheront leur communauté. »[1]

A ce titre, elle permet de mettre en commun les intérêts de l’ensemble des citoyens et de les confronter à l’avis des experts et professionnels de l’administration.

Pour rappel, l’une des missions confiées aux conseils de participation au moment de leur création consistait à porter des projets citoyens au sein des quartiers et à alimenter la réflexion autour des politiques qui doivent y être menées.

A ce titre, ils sont, par exemple, le premier relais citoyen dans le cadre des consultations populaires relatives au projet Charleroi District Créatif (portés par les fonds européens Feder). Toutes les remarques des riverains à l’égard du projet seront transmises à la Ville par l’intermédiaire du Conseil de Participation.

Par ailleurs, l’essentiel des missions dédiées aux Conseils de Participation se déclinent en 4 axes :

  • Elaborer un diagnostic des besoins et ressources
  • Constituer des dossiers (formulation de propositions précises et détaillées) contribuant à l’amélioration du cadre de vie de la zone et porter des micro-projets qui pourront être soutenus logistiquement et financièrement par les Autorités publiques dans le cadre d’une procédure précisée par les deux parties
  • Consultation : relever l’avis des citoyens sur les projets portés par la Ville de Charleroi sur le territoire couvert par le conseil de participation
  • Concertation : solliciter l’intervention des conseiller tout au long de la constitution d’un dossier en concertation avec les mandataires politiques

 


[1]    Dictionnaire encyclopédique de l'administration publique.

Copyright Belmar, le créateur web 0495 766 370  © 2014. All Rights Reserved.