Nous vous présentons ici quelques sujets d'actualité.

 

Ce mardi 30 septembre 2014, le Collège communal de la ville de Charleroi a notamment pris la décision suivante :

Politique des Grandes villes : deux nouvelles conventions

 

Le Conseil Communal a approuvé le 8 septembre dernier, la Convention « Ville durable » 2014 avec le Service Fédéral de la Politique des Grandes Villes pour un montant de 6.976.924€.

L’échevin des Quartiers et de la Politique des Grandes Villes, Serge Beghin, se félicite des projets qui seront menés grâce à cet important subside. Les 2/3, soit environ 4.200.000€ seront consacrés à des projets d’habitat durable et le tiers restant permettra de financer des initiatives créatrices de lien social dans les quartiers. L’important soutien à la Maison Pour Associations ainsi qu’à l’Espace Citoyen de la Porte Ouest en sont les exemples les plus marquants. Notons également les gardiens de la paix qui apportent une présence rassurante dans les quartiers.

Suite à cette décision, le Collège Communal a décidé d’approuver deux conventions avec le CPAS accordant 617.500 euros au projet de l’espace citoyen pour le renforcement de la cohésion sociale des quartiers en difficulté, et  85.000 euros à un nouveau projet de lutte contre la pauvreté infantile par l’accueil et l’hébergement, dans des situations d’urgence, d’enfants de 6 à 12 ans à la Maison familiale à Monceau-sur-Sambre. Ces  projets sont entièrement subsidiés par le budget fédéral.

 

Taxe sur les immeubles inoccupés : décision du collège

Le 11 septembre, la cour de cassation a rendu un arrêt confirmant  l’arrêt de la cour d’appel et  jugeant définitivement illégale la taxe sur les immeubles inoccupés établie entre 2005 et 2010 par la Ville de Charleroi. Depuis, le règlement a été mis en conformité. Cela ne concerne donc que les taxes établie lors de la période 2005-2010.

La ville de Charleroi doit donc assumer aujourd’hui les conséquences d’un défaut de motivation du règlement antérieur. Suite à cet arrêt, qui ne concerne que le recours déposé par un contribuable  et sachant qu’elle fera jurisprudence, le Collège a décidé d’accueillir les réclamations introduites par les contribuables dans la période précitée et remboursera à ceux-ci les sommes qui ont été perçues.

La ville de Charleroi tient à rappeler que le règlement actuel est conforme aux prescrits de la loi et applicable à tout citoyen. La ville de Charleroi rappelle qu’elle continue, à travers la cellule contrôle logement et les nombreux règlements normalisant la mise en location de logements, à lutter vigoureusement contre l’inoccupation d’immeuble qui mène à la spéculation immobilière.


 

Un jardin pour personnes malvoyantes créé à Charleroi

Depuis ce 19 septembre 2014, le centre des Aînés « Meurée », à Marcinelle, propose une activité originale, écologique, pédagogique, ludique et surtout solidaire : un jardin spécialement conçu pour les personnes malvoyantes.

Au sein de ce centre, des aînés rencontrant des problèmes de vue se réunissent trois fois par semaine afin de se retrouver et d’échanger leur expérience. Ce groupe hyper dynamique s’est lancé dans la réalisation d’un projet hors du commun : la création d’un jardin pour personnes malvoyantes accessible, à tout public le weekend et uniquement pour les seniors la semaine. Ce jardin didactique réalisé par leurs soins se composera notamment d’un jardin potager. Il s'agit d'un jardin adapté aux besoins des malvoyants: il est surélevé à hauteur d'homme, un chemin balisé du local jusqu'au jardin a été créé et autour du jardin  des repères sensitifs ont été  installés.

Ce nouvel espace sera aussi l’écrin idéal pour organiser des discussions et des débats autour du jardinage, de la nature et de l’environnement.

Le partenariat créé entre le service des Aînés et le cinéma "Le Parc" permet également à ce public de bénéficier de séances de cinéma tous les mois en audiodescription et ce, à titre gratuit.

Infos pratiques:

Centre Marius Meurée Rue André Renard 10  6001 Marcinelle

Pierre Rousseau 071 865 607

 


Des travaux de rénovation à l'Académie des Beaux-Arts de Charleroi pour y améliorer le confort des enseignants et élèves!

Les travaux tant attendus commencent à l’Académie des Beaux-Arts de Charleroi : les grilles de chantiers sont installées, toute l’aile droite du bâtiment principal a été vidée pour laisser place à une entreprise de rénovation qui devrait durer jusqu'au printemps 2015. C’est donc une rentrée particulière à l’académie entre la période des inscriptions qui se clôture le 04 octobre et ces travaux qui permettront de mieux accueillir les élèves.

C'est un chantier très important qui porte sur le remplacement de 83 châssis et portes, soit une surface de 442 m² en aluminium double vitrage, le remplacement de 725 m² de toitures, le placement de 560 m² d'isolant dans le plancher des combles et la mise en peinture de tous les locaux et couloirs. Un montant de près de 600.000€ dont un subside UREBA de 81.400 euros est consacré à ces travaux ", précise l'Echevin des Travaux Eric Goffart.

Grâce au travail préparatoire réalisé en parfaite concertation avec l’Echevin de l’Enseignement, Serdar Kilic, ces travaux d’aménagements ne devraient pas entraver la bonne tenue des cours. En effet, un phasage des travaux permettra de continuer à travailler dans une moitié du bâtiment pendant que l’on rénove l’autre. Des mesures ont été prises pour reloger provisoirement les ateliers concernés par la première partie des travaux. Les quelques désagréments qu’entraînent ces déménagements sont d’autant mieux acceptés qu’ils s’inscrivent dans une perspective réjouissante : celle d’enfin élaborer des cours artistiques dans un cadre valorisant.

L’Echevin de l’Enseignement rappelle que l’Académie des Beaux-Arts de Charleroi a été fondée en 1946 par le grand sculpteur carolorégien Alphonse Darville (1910-1990) dont elle porte aujourd’hui le nom. Elle a été installée dès cette époque, dans l’ancienne école de la rue Dourlet dont le bâtiment datait du début du siècle dernier et présentait l’avantage d’offrir de vastes locaux et de larges espaces indispensables à la pratique des disciplines artistiques. Depuis lors, on y dispense un enseignement " à horaire décalé " – le soir ou le samedi – afin de permettre une formation alternative à un public adulte, déjà engagé dans la vie professionnelle. On y accueille également des jeunes (à partir de neuf ans) en dehors des heures d’école.

L’Académie des Beaux-Arts de Charleroi compte environ sept cents élèves et une vingtaine de professeurs, des artistes pour la plupart, qui dispensent un enseignement organisé en quinze ateliers représentant en grande majorité, des disciplines du domaine des arts plastiques. L’initiation artistique s’y pratique dans une ambiance conviviale, créative et passionnée. L’enseignement personnalisé s’efforce de répondre aux motivations nombreuses et variées des élèves, qu'elles soient professionnelles ou personnelles : favoriser les échanges avec d'autres artistes, acquérir la maîtrise d'une nouvelle technique, bénéficier des conseils des professeurs, profiter des séances de modèle vivant ou du matériel pédagogique…

Ces approches en groupe ou individuelles permettent à chacun, selon son projet, de pratiquer une discipline artistique en tant que loisir dans un esprit d'épanouissement personnel, en guise de préparation à des études ou à un examen d'entrée dans l'enseignement artistique supérieur, comme instrument de qualification ou de promotion professionnelle, ou tout simplement comme moyen d'accès à la culture par la pratique.

 

Ateliers : Dessin Peinture, Sculpture Poterie, Photographie Céramique sculpturale, Sérigraphie Gravure-lithographie, Création textile Dessin d’architecture, Restauration de tableaux Vidéo, Formation pluridisciplinaire Préparatoire (enfants de 9 à 14 ans), Cours d’Histoire de l’art moderne, contemporain et de la photographie

 

Adresse

 

24-26 rue Etienne Dourlet – 6000 Charleroi (à 50m du Marsupilami)

Visitez notre site : www.aca-charleroi.be


Ce mardi 30 juillet 2014, le Collège communal de la ville de Charleroi a pris la décision suivante :

Les fortes intempéries de ces derniers jours ont contraint de nombreux Carolos à faire face à des inondations dans leur domicile. Vu les nombreuses difficultés engendrées par cette situation imprévisible et inhabituelle, le collège communal de ce mercredi 30 juillet 2014, sur proposition de Cyprien Devilers (Echevin de la Propreté), a décidé de fournir un soutien aux familles frappées de plein fouet par ces pluies torrentielles.

Concrètement, les citoyens carolos peuvent faire appel à la Division Propreté pour faire évacuer les déchets (objets détruits par l’eau, boues infiltrées dans les maisons, par exemple) provoqués dans le seul cadre exceptionnel des inondations de cette semaine.

Dans ce cadre strict, ils peuvent contacter le service de la Propreté via son numéro vert (0800 24 063) ou l’adresse exploitationpropreté@charleroi.be

Pour toutes questions relatives à l'égouttage et aux avaloirs, vous pouvez contacter le service de la Voirie :

Secteur nord (Gosselies, Jumet, Marchienne Docherie, Ransart, Roux) : 071 35 02 60
Secteur centre (Charleroi, Gilly, Dampremy, Lodelinsart, Montignies-sur-Sambre) : 071 42 12 13
Secteur sud (Couillet, Goutroux, Marchienne-au-Pont, Monceau-sur-Sambre, Mont-sur-Marchienne, Marcinelle) : 071 47 18 66

Dès lors, nous vous demandons de réserver exclusivement le numéro vert de la propreté (0800 24 063) pour des questions de propreté publique.


 

Formation de base et découverte des métiers d'aide et service aux personnes

Ce vendredi 27 juin, les 8 stagiaires de la formation de base « Aide et Services aux personnes » organisée par le Service d'Activités Citoyennes de Gosselies ont reçu leur attestation de fin de formation. Cette action spécifique leur a permis de découvrir les différentes facettes des métiers d'aide-soignante et d'aide familiale et d'acquérir les compétences de base indispensables à l'entrée dans un processus de formation qualifiante. Les stagiaires ont également rencontré de nombreux intervenants du secteur et découvert les réalités de l'aide et du service à la personne dans le cadre d'une période d'immersion en maison de repos et dans un Service d'aide aux familles. L'aventure n'est cependant pas terminée pour les huit stagiaires sortantes qui se sont déjà inscrites pour une reprise de cours en septembre dans l'Enseignement de Promotion Sociale. Grâce au partenariat développé avec l'Université du Travail et l'École Industrielle de Mont-sur-Marchienne, les stagiaires pourront valoriser au cours de leur cursus les périodes données dans le cadre de la formation. Cette formation a été développée à trois reprises dans le cadre de la programmation FSE 2007-2013. Mais l'équipe espère pouvoir renouveler l'expérience en 2015.

Le Service d'Activités de Gosselies fait partie de l'asbl Régie des Quartiers de Charleroi dont les actions sont délocalisées au travers de 7 Services d'Activités Citoyennes : Jumet, Gosselies, Marchienne Docherie, Marchienne-au-Pont, Marcinelle, Dampremy et Charleroi.  Au quotidien, l'asbl propose deux types d'activités aux habitants de ces quartiers : une formation encadrée par des professionnelles visant à l'acquisition des compétences et la découverte de plusieurs métiers, des animations de proximité visant à améliorer la qualité de vie et la convivialité au sein des quartiers (chasse aux œufs, fête des voisins, campagne propreté...). La Régie propose actuellement des formations en entrée continue dans les secteurs du bâtiment, des espaces verts (dont le maraichage) et de l'entretien. Une formation en cuisine de collectivité devrait également prochainement être proposée sur Marcinelle.

Pour en savoir plus :

Siège social « Régie des Quartiers de Charleroi »
Rue Jules Destrée, 139 - 6001 Marcinelle
Tél: 071/70.28.30
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Contact : Sylvie Lambinon (directrice)

Service d'Activités Citoyennes de Gosselies
Rue Junius Massau 4
6041 Gosselies
Tél: 071/34.99.70
Contact : Angélique Demey
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Régie


Bientôt les vacances...
Comment éviter les cambriolages pendant ces absences ?

Les périodes de vacances sont propices aux cambriolages. Les habitations non occupées attirent davantage l'attention. Mais, cette année, les cambrioleurs profiteront également de l'absence des citoyens lors des matchs importants de la coupe du monde pour commettre leurs délits.
La sensibilisation à la prise de mesures de prévention est donc essentielle. Il est en effet important que les citoyens soient responsabilisés et veillent à leur propre sécurité.

Comme chaque année, à cette période, le service prévention des délits de la Ville de Charleroi et le SPF intérieur donnent aux Carolos quelques conseils à mettre en pratique...

- Donnez l'impression que votre habitation est occupée

Tout d'abord, il ne faut pas que les cambrioleurs potentiels remarquent votre absence. Pour ce faire, placer quelques lampes sur minuterie aléatoire, demandez à un voisin, un membre de la famille d'abaisser et de remonter les volets, de vider votre boîte aux lettres et d'éventuellement tondre la pelouse si vous vous absentez pour une longue période.

Faites particulièrement attention les jours de match important si vous allez le suivre à l'extérieur car les cambrioleurs peuvent profiter de cette occasion et de l'euphorie du moment.

- Ne communiquez pas vos absences sur les réseaux sociaux

Vous partez bientôt en vacances ou vous allez suivre un match sur écran géant et avez envie de le faire savoir sur votre page Facebook ou sur Twitter : grosse erreur! Tous ceux qui obtiendront cette information n'ont pas que des bonnes intentions. Evitez donc de mentionner la période de votre absence sur les réseaux sociaux ou sur votre répondeur téléphonique et essayez plutôt de renvoyer les appels vers votre GSM.

- Demandez à la police de veiller sur votre habitation

Les services de police ont mis sur pied un service de surveillance gratuit pendant les vacances. Le principe est simple: vous mentionnez votre période d'absence à votre police locale et une patrouille passera une ou deux fois vérifier votre habitation, pour voir s'il n'y a rien de suspect. Il suffit de contacter votre bureau de police locale ou de compléter le formulaire sur www.police-on-web.be. Les supporters qui partent au Brésil peuvent bien entendu en faire usage...

- Sécurisez votre habitation grâce aux conseils du conseiller en prévention vol

Votre départ en vacances est la bonne occasion de faire passer votre conseiller en prévention vol afin de vérifier que votre habitation est bien sécurisée. Il pourra vous conseiller sur le renforcement des portes et des fenêtres et vous donner des idées simples à appliquer : bien fermer toutes les portes et fenêtres à clé, ranger les clés hors de vue, remettre les clés de votre habitation à une personne de confiance, ...

Pour demander le passage d'un conseiller en prévention, contactez le service prévention des délits de la Ville de Charleroi au 071 861 549 ou 071 861 550 ou 071 861 551.

La sécurité c'est l'affaire de tous...

Plus d'infos?
Service prévention des délits de la Ville de Charleroi au 071 861 549 ou 071 861 550 ou 071 861 551
.


 

Maison Gaspar-Thibaut à Gosselies: classement d'un bâtiment exceptionnel

C'est une excellente nouvelle qui vient de tomber pour les amoureux du patrimoine: le Ministre wallon du Patrimoine, Carlo Di Antonio, a signé l'Arrêté de classement comme monument de la maison Gaspar-Thibaut, située à Gosselies (16, rue Theys).

Introduite en 2008 par l'Administration du Patrimoine, en collaboration avec Espace Environnement et la Chambre provinciale de la CRMSF, la demande de classement n'avait jamais abouti, malgré l'avis positif de toutes les instances. La relance du dossier auprès de l'actuel Ministre par l'Echevine du Patrimoine remarquable de la Ville de Charleroi, Véronique Salvi, a permis d'enfin déboucher sur le classement.
Conçue en 1900 pour l'Ingénieur des mines Louis Thibaut, Directeur des charbonnages de Courcelles-Nord, cette maison a été édifiée sur les plans de l'architecte d'origine gantoise Oscar Van de Voorde, contemporain d'Horta, également réputé en tant qu' « ensemblier-décorateur ».
L'architecture extérieure s'inscrit dans le courant éclectique d'inspiration néo-Renaissance, et intègre des éléments Art nouveau, comme les châssis de la véranda ou la grille d'entrée en fer forgé. Mais c'est surtout l'équipement intérieur qui fait de la maison Gaspar un témoin exceptionnel. On y trouve, en enfilade, un remarquable salon Art nouveau entièrement réalisé en acajou intégrant des panneaux émaillés et une salle à manger de style néo-Renaissance en chêne, équipée d'une imposante cheminée et ornée, dans la partie supérieure des murs, de « panneaux gobelins », à l'imitation d'anciennes tapisseries.
Ces deux pièces de réception sont séparées par une étonnante « porte-éventail » mise au point par une firme bruxelloise, « L'Innovation Industrielle », et réalisée par les célèbres ateliers gantois Charles Verbeke, qui exécutèrent l'ensemble des menuiseries de la salle à manger. Cette porte présente la particularité de s'ouvrir en diagonale, par des battants qui coulissent dans l'épaisseur du mur. Il s'agit vraisemblablement de la seule version « monumentale » de porte-éventail connue à ce jour.
La petite salle à manger et les carrelages de l'ancienne cuisine font également l'objet du classement.
La qualité de l’espace vert qui entoure la maison et qui est planté d’arbres nobles ou exotiques justifie son classement en zone de protection.
Ce remarquable bâtiment est aujourd'hui une dépendance de l'Athénée royal de Gosselies. Son classement est la première étape vers sa préservation et sa réhabilitation....


 

Il y aura  71 ans, le 15 octobre 2014 que Messieurs G. Gay, Henri Belin et A. Rennoir étaient décapités à Cologne par les Nazis, le 15 octobre 1943.

 

Voir notre reportage sur cette tragédie, ici

 

 


 

Copyright Belmar, le créateur web 0495 766 370  © 2014. All Rights Reserved.